Les bonnes pratiques pour auditer et sécuriser un site WordPress piraté

Vous avez soudainement remarqué que votre site WordPress affiche du contenu suspect ou redirige vos visiteurs vers des pages de phishing ? Vos contacts reçoivent des e-mails frauduleux que vous n'avez jamais envoyés ? Il semble que vous soyez confronté à un problème de sécurité majeur. Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas pour reprendre le contrôle de votre site web, restaurer sa sécurité et prévenir de futures attaques.

Détection et évaluation des dégâts

Une fois que vous avez des soupçons ou des preuves évidentes que votre site a été compromis, la première étape consiste à évaluer l'ampleur du problème. Vérifiez la présence de logiciels malveillants, de liens ou de pages ajoutés, ainsi que de tout autre signe d'intrusion.

Les pirates peuvent exploiter des failles dans les plugins, les thèmes ou une version de WordPress obsolète. Ils peuvent également utiliser des techniques de force brute pour deviner les mots de passe de connexion, ou encore injecter des scripts malveillants par des failles de sécurité dans vos fichiers PHP.

Vérifiez la présence de fichiers non reconnus dans votre serveur et examinez les modifications récentes apportées à votre fichier config de WordPress (wp-config.php), qui contient des informations sensibles sur la base de données. Il est également recommandé de passer en revue les comptes utilisateurs administrateurs pour détecter toute anomalie. Pour plus d'explications sur la manière dont ces attaques sont menées et comment les détecter, veuillez suivre le lien.

Nettoyage et restauration

Après avoir évalué les dommages, passez à l'étape de nettoyage. Cela implique de supprimer les fichiers et plugins infectés, de restaurer une version saine de votre site à partir d'une sauvegarde, et de mettre à jour WordPress, les thèmes et les plugins vers leurs dernières versions.

Il est crucial de changer tous les mots de passe, en particulier ceux des comptes admin et des accès FTP/SSH. Pour renforcer la sécurité de la page de connexion, envisagez d'implémenter un système de double authentification et limitez le nombre de tentatives de connexion.

N'oubliez pas de vérifier et de nettoyer également votre base de données. Les attaques sur WordPress peuvent laisser des scripts cachés qui réactivent les logiciels malveillants une fois le site nettoyé. Si vous n'êtes pas familier avec ces procédures, solliciter l'assistance d'experts en sécurité WordPress peut s'avérer judicieux.